Top 5 des types de tatouages qui sont souvent effacés!

5-tatouages-souvent-effaces

Chacun a ses propres raisons pour effacer un tatouage. Certains se font tatouer et le regrettent instantanément ou presque, là où il faut des années à d’autres et une surcharge émotionnelle liée au tattoo pour commencer à se poser la question du détatouage. Peu importe la raison, au final, le résultat est le même: une volonté de l’effacer. Afin de rendre tout ça un peu plus léger, voici le top 5 des tatouages qui sont le plus souvent effacés par tout le monde!

 

5. Les tatouages tribal

Fut-ce une époque lointaine et oubliée où faire un tatouage tribal était en vogue.

tatouage-tribal

Le cas du tatouage tribal est l’exemple typique du phénomène de mode associé au tatouage. Tout ce que je déteste dans la démarche de se faire tatouer.

Fort heureusement, cette époque est aujourd’hui terminée mais malheureusement, il existe toujours des personnes pour les regretter. Ce qui ne m’étonne pas du tout. Sérieusement, qu’est-ce qu’il vous est passé par la tête, les gens?

 

4. Les symboles étrangers

Les symboles étrangers occupent la 4ème place de ce classement. Des kanjis, notamment. Un autre phénomène de mode de l’époque.

tatouage-symbole

Souvent, les gens se sont rendus compte avec le temps que le symbole tatoué ne signifiait pas réellement ce qu’il était censé signifié (et non, ceci n’est pas une légende). Aussi, c’est juste une question de goût qui change et une volonté de retirer ce symbole de son corps.

 

3. Les tatouages sur les mains

On commence à arriver dans ce classement au fameux sujet des tatouages dits apparents. Et souvent, ce sont ceux qui posent le plus problème.

tatouage-main

Quand on est jeune, on est libres de tout, sauf de nous-même et de nos pulsions d’affirmation d’identité. Du coup, on peut en venir à se faire tatouer sur la main afin de montrer au monde qu’on a pas peur (ne vous inquiétez pas, je caricature, ce n’est pas sérieux).

Quoiqu’il en soit, les tatouages sur les mains restent apparents et peuvent poser problème dans la vie professionnelle.

 

2. Les tatouages au visage

Quand je pense tatouage au visage, c’est avant tout l’image du tatouage de la larme qui coule le long de la joue qui me vient à l’esprit. Et aussi Mike Tyson, un peu.

tatouage-visage

Très peu de personnes se font tatouer le visage quand même. C’est une étape importante dans l’acte. Personnellement, j’ai quasi 50 tatouages mais mon visage est toujours frais et innocent de toute encre. Je ne sais pas, c’est une étape, ouais.

Du coup, je comprends facilement qu’on puisse le regretter.

 

1. Les noms (de son ex, souvent)

Haaaa l’amour. L’amour c’est quoi? C’est se lever le matin, et sourire sans raison. C’est oublier ce qu’on vient de nous dire. C’est la légèreté, l’insouciance, l’espoir.

Mais l’amour, chez certains, ça passe aussi par se faire tatouer le prénom de l’autre sur le corps. Comme un symbole fort. Particulièrement lorsqu’on est jeune. Le problème, c’est que l’amour n’est pas éternel. Et au final, très peu de relations finissent par durer toute une vie.

Ce qui fait qu’on se retrouve avec un tatouage et parfois de lourds regrets sur le dos. Ou plutôt des remords je dirais. Mais peu importe car dans les 2 cas, c’est assez gênant.

tatouage-nom

Du coup, et sans surprise, ce sont les tatouages les plus souvent effacés!